How to learn Arabic

 

Blog

Ghalib Al-Hakkak - agrégé d'arabe, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Comment apprendre l'arabe

On ne doit pas confondre arabe littéral (qui s'écrit d'après une norme précise) et arabe dialectal (oral, peu écrit et très varié), ni arabe moderne, dont l'évolution depuis le XIXème siècle est très sensible, exposé parfois ici ou là à des influences extérieures, et arabe classique ou médiéval, lui-même d'une grande variété selon les époques et les régions, ni arabe courant (presse, médias, livres) et arabe littéraire (style recherché, soutenu). Les termes "coranique" ou "standard" pour qualifier la langue n'ont pas beaucoup de sens ou sont souvent mal employés. S'il faut un terme pour caractériser l'arabe qui s'impose à l'initiation, ce serait l' "arabe commun". En effet, face à la variété de l'arabe dialectal, l'arabe écrit ou arabe littéral (journaux, livres), assez largement oralisé dans les médias, est un arabe commun, avec parfois de petites nuances, propres à chaque pays, assez faciles à repérer.

Lire la suite...

How to learn Arabic

First of all one should clarify some misconceptions about Arabic. One should not confuse the various terms used to classify Arabic : Litterary Arabic (which is written according to a certain norm) and dialectical Arabic (Oral, seldom written, and with many different varieties); modern Arabic, of which the evoltuion since the 19th century is very noticeable, exposed here and there to external influences, and classical or medieval of which there ia geat variation according to time period and region; current Arabic (presse, media, and books) and litterary Arabic (research style). The terms "Qur'anic" and "Standard" do not make much sense to classify the language and are often misused. If a term is really necessary to characterize Arabic it would be "Common Arabic." Faced with the variety of Arabic dialects, written Arabic, and Litterary Arabic (news and books) largely spoken in the medias is a Common Arabic, with its nuances respective of where it is employed but for the most part universal.

More...

Apprendre l'arabe vite et bien, est-ce possible ?

Vu la pauvreté de ce que propose l’Education nationale comme panel de langues vivantes dans le secondaire, largement dominé par l’anglais, l’espagnol et l’allemand, bon nombre de jeunes Français découvrent avec joie en arrivant dans le supérieur qu’il est possible d’apprendre d’autres langues, dont l’arabe (1). Les questions ne manquent alors pas : comment aller vite, pour rattraper le temps perdu ? Faut-il faire une licence d’arabe en parallèle à la discipline principale? Faut-il absolument faire un séjour dans un pays arabe ? Quelle est la méthode la plus efficace ? Et combien de temps faut-il pour apprendre l’arabe ?

Lire la suite...

Is it possibile to learn Arabic quickly and well ?

Given the limited choices of proposed foreign (living) languages in secondary schools, a sector largely dominated by English, Spanish, and German, students arriving to University are happy to discover other langauges such as Arabic (1). The question is thus proposed : How does one make up for lost time in studying ? Is it necesssary to minor/major (licence en France) in Arabic in addition to the principle discipline? Is it absolutely neccessary to spend time in an Arabic country? What is the most effective method and how long will it take?

More...